L’essentiel du métier de secrétaire médicale

Être secrétaire médicale, c’est tenir un poste à haute responsabilité et rester en contact permanent avec un public diversifié, c’est un des attraits qui pousse de nombreuses jeunes filles à vouloir devenir secretaire medicale. Bien que les diagnostics des patients ne figurent pas dans la liste de tâches d’une secrétaire médicale, il n’est pas rare qu’elle passe une journée de travail chargée qu’elle exerce son activité dans un cabinet médical, une clinique ou un laboratoire. Vu que son travail consiste notamment à seconder un ou plusieurs médecins, elle est souvent amenée à collaborer avec toute une équipe médicale.

 

La secrétaire médicale doit alors maîtriser les termes médicaux fréquemment utilisés dans son milieu de travail. Soumise au secret professionnel, tout comme ses collègues de travail, elle est pourtant considérée comme une véritable passerelle entre les patients, les services administratifs, la famille des patients, les auxiliaires de santé et les médecins. Ainsi, le métier de secrétaire médicale n’est pas vraiment fait pour les personnes qui ne savent pas faire preuve de discrétion en gérant les dossiers médicaux des patients.

 

Les rôles d’une secrétaire médicale sont nombreux, notamment dans le cadre médico-social. En milieu hospitalier, c’est surtout le côté administratif qui prévaut. En laboratoire, elle dispose d’une fonction équivalente au technicien d’information médicale tandis que dans un cabinet médical, elle est à la fois chargée d’assister le médecin pour la stérilisation des instruments médicaux et le suivi de soins. Bref, ses missions peuvent varier suivant le cadre dans lequel elle exerce sa profession.